L’irrigation sanguine de l’os

L’implant basal une fois inséré s'entregreffe avec l’os. Des ouvertures dans l’implant, qui sont principalement situées dans les zones où se trouve l’os spongieux, c'est-à-dire aux endroits où une transmission de forces n’a pas de sens, sont entregreffés par la substance osseuse et diminuent ainsi le volume du corps étranger présent dans l’os. Ceci revêt une grande importance, parce qu’une ostéo-intégration réussie à long terme, c'est-à-dire une intégration dans le tissu osseux de l’homme, n’est possible que lorsque l’irrigation sanguine du tissu osseux est assurée partout. Une interruption importante de l’irrigation sanguine entraîne un manque d’oxygène dans l’environnement de ce corps étranger et par la suite, en raison des dysmétabolismes qui y sont liés, une résorption osseuse (graphique ).



Graphique : Structure gracile du corps étranger avec ouvertures en travers du disk réduisant fortement le déplacement de l’alimentation en oxygène des tissus